13 romans dans la sélection du Prix Wepler - Fondation La Poste 2019 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 09.09.2019 à 10h40 (mis à jour le 09.09.2019 à 12h35) Prix littéraire

13 romans dans la sélection du Prix Wepler - Fondation La Poste 2019

Beata Umubyeyi Mairesse - Photo RODOLPHE ESCHER/FLAMMARION

Le prix littéraire sera décerné le 11 novembre.

La 22e édition du Prix Wepler-Fondation La Poste a choisi treize livres pour sa sélection. Le prix sera remis le 11 novembre à la brasserie Wepler, place Clichy à Paris. Le lauréat recevra 10000 euros et l'auteur distingué par une mention spéciale 3000 euros grâce à la Fondation La Poste, la brasserie Wepler et la librairie des Abbesses.

Le jury est composé cette année de Léonard Billot, journaliste (Les Inrocks, France Inter), Giliane Cochard, lectrice (professeur de lettres modernes), Dominique Colson, lecteur (Directeur artistique, Direction de la communication, La Poste), Murielle Couret, lectrice (actuellement détenue au centre pénitentiaire de Rennes), Laure Defiolles, lectrice, Irina Flament, lectrice (attachée à la direction de la Dramaturgie, Édition et Communication de l'Opéra national de Paris), Jessica Franck, lectrice (consultante RH et organisation), Philippe Guazzo et Léopoldine Raynal, libraires, Mathilde Serrell, journaliste (France culture), Marie-Rose Guarniéri, fondatrice du Prix Wepler-Fondation La Poste et Élisabeth Sanchez, secrétaire générale du prix Wepler-Fondation La Poste.

La sélection

• Joël Baqué, L’arbre d’obéissance, P.O.L
• Claudie Hunzinger, Les grands cerfs, Grasset
• Alexandre Labruffe, Chroniques d’une station-service, Verticales
• Kevin Lambert, Querelle, Le Nouvel Attila
• Luc Lang, La Tentation, Stock
• Martin Mongin, Francis Rissin, Tusitala
• Sylvain Pattieu, Forêt-Furieuse, Le Rouergue / La Brune
• Anne Pauly, Avant que j’oublie, Verdier
• Matthieu Peck, Trismus, Bartillat
• Bruno Remaury, Le Monde horizontal, Corti
• Lucie Taïeb, Les Échappées, Éditions de l’Ogre
• Marin Tince, Et l’ombre emporte ses voyageurs, Seuil
• Beata Umubyeyi-Mairesse, Tous tes enfants dispersés, Autrement
close

S’abonner à #La Lettre