Autocensure: on a chopé l’ordre moral | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, Anne-Laure Walter, le 16.03.2018 (mis à jour le 16.03.2018 à 14h45) - 2 commentaires Edition

Autocensure: on a chopé l’ordre moral

Pages intérieures d’On a chopé la puberté (Milan) illustrée par Anne Guillard. - Photo ILL. D’ANNE GUILLARD/EDITIONS MILAN

Pamphlets de Céline, réédition critique de Mein Kampf, mais aussi polémiques autour d’On a chopé la puberté, de Tous à poil ! ou du Dictionnaire fou du corps : les éditeurs subissent des pressions croissantes qu’accentuent les réseaux sociaux. Jusqu’à entraver leur travail et menacer la liberté de publier?

"Il n’y a pas, dans notre pays, de police mémorielle et morale des éditions", rappelait le président de la République, mercredi 7 mars, lors du dîner du Crif, le Conseil représentatif des institutions juives de France. Mais, s’exprimant sur la volonté de Gallimard de rééditer les pamphlets antisémites de Louis-Ferdinand Céline, Emmanuel Macron ajoutait: "Je ne crois pas que nous avons besoin de ce

Lire la suite (13 080 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Commentaire récent

“ Quand on dit que On a chopé la puberté "véhicule des clichés sexistes" c est que considérer une fille comme une fille EST sexiste. C est ridicule. Dans ce cas on vire Le club des cinq , Petit ours br... ” Francoise il y a 1 an à 21 h 30
close

S’abonner à #La Lettre