Un premier roman par jour

Cali, "Seuls les enfants savent aimer" au Cherche Midi

Cali - Photo YANN ORHAN

Cali, "Seuls les enfants savent aimer" au Cherche Midi

Durant les fêtes, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire d'hiver. Pour continuer la série, Seuls les enfants savent aimer, de Cali, à paraître le 18 janvier au Cherche Midi.

Par Léopoldine Leblanc,
Créé le 22.12.2017 à 10h00,
Mis à jour le 22.12.2017 à 10h00

Le premier roman du chanteur Cali, Seuls les enfants savent aimer, à paraître le 18 janvier au Cherche Midi, plonge le lecteur dans l’enfance de l’auteur et interprète. Une enfance meurtrie par la perte brutale de sa mère, évoquée dès les premiers mots: "L’heure que je n’ai pas vécue. Ton enterrement." A l’époque, le jeune Bruno Caliciuri n’a que 6 ans et ce drame familial bouscule sa conception du monde. Le roman s’immisce dans ce passé pour se faire l’écho de la douleur de l’enfant qui grandit sans mère.
 
Né en 1968, Bruno Caliciuri – alias Cali – est un auteur, compositeur et interprète français plusieurs fois primés. En 2003, son album L’Amour parfait, pour lequel il sera nommé aux Victoires de la musique 2004 dans la catégorie "Artiste révélation de l’année", le fait connaître du grand public avec notamment le titre "Elle m’a dit". S’ensuivront six autres albums sortis entre 2005 et 2016, dont le dernier, Les Choses défendues, qui, en reflet de son premier roman, témoigne également des meurtrissures de son enfance.
 
Chanteur engagé, Cali a fait l’objet de deux livres d’entretiens. Dans Cali & Miossec: rencontre au fil de l’autre (Le Bord de l’eau, 2006), les auteurs Yves Colin et Grégoire Laville, en compagnie du photographe Claude Gassian, questionnent les deux musiciens sur leur parcours et leurs prises de position. Dans Rage (Plon, 2009), Cali se confie à Didier Varrod.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités