Delphine Ernotte reconduite à la tête de France Télévisions | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec afp, le 22.07.2020 à 21h44 (mis à jour le 22.07.2020 à 22h00) Médias

Delphine Ernotte reconduite à la tête de France Télévisions

Delphine Ernotte

Après lui avoir donné un satisfecit sur son bilan en début d'année, le CSA a reconduit Delphine Ernotte à la tête du plus important groupe audiovisuel français.

Delphine Ernotte, première femme nommée à la tête de France Télévisions, est aussi la première dirigeante renouvelée pour un deuxième mandat. L'avis du CSA a été expédié après deux jours d'auditions, et avec un peu d'avance. En choisissant de reconduire Delphine Ernotte dans ses fonctions, la préférant à sept autres candidats dont des challengers de poids en dernière minute, le CSA a choisi "la stabilité".

"Diriger France Télévisions est un privilège, un honneur, une responsabilité mais surtout pour moi la chance de contribuer à la mission de cette entreprise, d'en faire avec l'ensemble des hommes et des femmes, un moyen d’émancipation pour tous", avait déclaré la dirigeante mardi lors de son audition au CSA.

Elle est réélue jusqu'en 2025.

Le CSA avait reçu 12 candidatures dont huit avaient été jugées recevables, parmi lesquelles celles de Christopher Baldelli, ancien patron de RTL qui a également dirigé France 2 et de Jean-Paul Philippot, patron du groupe audiovisuel belge RTBF.

Outre la continuité, le CSA, qui avait salué en début d'année le bilan et la gestion de Delphine Ernotte, s'est fondé sur les engagements pris par Delphine Ernotte en matière éditoriale et de diversité, précise Roch-Olivier Maistre.

Diversité et féminisation des antennes

Très engagée en matière de parité, la dirigeante a promis qu'elle voulait "un service public rajeuni, rénové et diversifié", avec un objectif de parité pour les expertes invitées en plateau, 30% de femmes réalisatrices d'ici 2021 et a promis d'aller plus loin en matière de diversité, avec notamment la mise en place d'un annuaire dédié sur le même modèle que celui qui existe avec les expertes.

La dirigeante a présenté une longue série de mesures: création d'un think tank et d'états généraux "pour imaginer la télévision de demain", nouvelle façon de filmer la culture pour la rendre "aussi vivante qu'un événement sportif", recentrer France 4 sur l'éducation et France 5 sur la prise de conscience écologique, créer une chaîne olympique numérique en vue des JO 2024, transformer france.tv et franceinfo en médias sociaux...

Parmi les dossiers urgents: la fermeture de France 4, prévue en août comme celle de France ô, mais dont elle souhaite le maintien.

France Télévisions diffuse les trois émissions les plus prescriptrices de livres ("La Grande librairie", "On n'est pas couché", qui sera remplacé à la rentrée, et "Télématin"). Pendant le confinement, le groupe a lancé "La P'tite librairie". Avant l'été, l'opération #MonLivreDeLEté a été mise en place afin de valoriser le livre et d'inciter à la lecture.

close

S’abonner à #La Lettre