"Écorces" d’Hajar Bali chez Belfond | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 19.12.2019 à 10h00 Un premier roman par jour

"Écorces" d’Hajar Bali chez Belfond

Hajar Bali - Photo DR/BELFOND

Pendant les vacances de Noël, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée d’hiver. Avec Écorces (Belfond), Hajar Bali entrecroise les destins de ses personnages et les moments clés de l’histoire de l’Algérie du 20e siècle, explorant avec force et délicatesse la question de l’indicible.
 

"Tu es sûre Baya ? je n’en ai aucun souvenir".

Par cette simple question débute Ecorces, le premier roman d’Hajar Bali à paraître chez Belfond le 9 janvier janvier. Nour a 23 ans, il est étudiant en mathématiques. Il vit avec son arrière-grand-mère Baya, sa grand-mère Fatima et sa mère Meriem à Alger. Jour après jour, Baya, 95 ans transmet la mémoire de sa famille à son arrière-petit-fils. Elle lui raconte particulièrement le souvenir du figuier de son enfance au sein d’une famille villageoise pauvre, près de Constantine.
 
"C'est une sorte de saga familiale mais qui passe par l'intimité, celle des foyers, des têtes et des cœurs. Le devoir, la tradition, l'éducation, la loyauté, la liberté. La responsabilité, la culpabilité, les regrets. Mais aussi la vengeance, les amnisties impossibles, le pardon... A plusieurs époques charnières, les protagonistes sont confrontés à des conflits existentiels exacerbés par la violence de l'Histoire" écrit Véronique Rossignol dans son avant-critique du roman, publiée dans le numéro du 6 décembre.
 
Née en 1961, Hajar Bali vit à Alger où elle a enseigné les mathématiques à l’université des sciences Bab Ezzouar. Dramaturge, elle est l’auteure de Rêve et vol d’oiseau, un recueil de pièces de théâtre (Barzakh, 2009) et de Trop tard, un recueil de nouvelles (Barzakh, 2014). Écorces est le premier roman de Hajar Bali. Il sera publié simultanément en en Algérie aux éditions Barzakh.
 
close

S’abonner à #La Lettre