Francfort 2023

Francfort : avec Phoenix, la Chine de retour en force

Fan Ming, le directeur du département édition de Phoenix Publishing Media Group - Photo Olivier Dion

Francfort : avec Phoenix, la Chine de retour en force

Absents depuis trois éditions, les éditeurs chinois ont retrouvé une Foire de Francfort bouleversée par la crise du Covid et les derniers événements géopolitiques, mais affichent leurs fortes ambitions à l'instar de leur numéro un, Phoenix Publishing & Media Group.

J’achète l’article 1.5 €

Par Éric Dupuy, à Francfort
Créé le 19.10.2023 à 18h26 ,
Mis à jour le 20.10.2023 à 12h53

« Tout a changé et rien n’a changé », un adage utilisé à toutes les sauces à la Foire de Francfort et qui fonctionne également pour les éditeurs chinois, revenus pour la première fois depuis trois éditions.

Cette année, pas de stand en commun mais une myriade de grands espaces dans le hall 5.1 où se dressent les grands groupes cotés en bourse (ils sont au nombre de 24) de l’empire du Milieu : CITIC Press Group, Zhejiang Publishing United Group ou encore Phoenix Publishing & Media Group Inc. (PPMG), le numéro un national et 10e groupe mondial, selon le Global 50 ranking.

Ce dernier revient en Allemagne avec des bons résultats et un chiffre d’affaires en augmentation de 1,1 % en un an dans un marché local en baisse de 2,41 % au premier semestre 2023, malgré une augmentation de 5,5 % de la production de titres.

À la recherche d’ouvrages sur la cuisine française

« L'augmentation de nos activités avec les éditeurs internationaux est l'une des six stratégies majeures de Phoenix Publishing & Media Group, a déclaré en amont de la Foire Zhang Chaoyang, président de PPMG. Nous continuerons à nous concentrer sur la construction d'une entreprise d'édition et de médias de classe mondiale et nous nous engageons à publier le meilleur contenu pour les lecteurs du monde entier»

Concernant l’édition française, Fan Ming, le directeur du département édition du groupe, confie à Livres Hebdo s’intéresser « à la littérature jeunesse, qui fonctionne bien sur le marché chinois, les livres de photographies, les sciences sociales et les livres de cuisine ».

Une série sur les canaux du monde

Côté proposition, l’éditeur présente une nouvelle série sur les canaux du monde entier publiée simultanément en chinois et en anglais, à commencer par un premier opus réalisé par le français Michel Cotte sur le canal du Midi : Marvel of European Engineering. Dans le même temps sera publié un ouvrage sur le canal Rideau, au Canada, avant un troisième opus à venir sur le Grand Canal de Chine : Mirror of Civilisation ; puis viendront les États-Unis (canal Érié), la Belgique (canal du Centre)…

La stratégie du groupe est claire, avec une route à cinq voies : renforcer la création de contenus, développer la coopération professionnelle, construire une plateforme de communication avec des « groupes frères » ailleurs dans le monde – comme le distributeur nord-américain Cardinal Publishing House, l’Australien Xanadu ou encore Veritas & Mercurius – et poursuivre la mise en place d’une équipe de traduction qui compte déjà 120 experts du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de la France.

Un relais de croissance important dans un marché chinois où la vente en ligne pèse pour 40 %, et dont 70 % des ventes en commerces de détail est représenté par les nouveautés.

Les dernières
actualités