François Pinault cède sa part dans la Fnac à un groupe allemand | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 26.07.2017 à 10h51 (mis à jour le 26.07.2017 à 11h00) Distribution

François Pinault cède sa part dans la Fnac à un groupe allemand

Photo OLIVIER DION

Actionnaire depuis 1994 de la Fnac, François Pinault a cédé ses 24,33% de capital à un groupe allemand spécialisé dans la distribution de biens électroniques grand public.

Artémis, la holding du milliardaire François Pinault, "a conclu ce jour un accord de cession à Ceconomy portant sur les 6 451 845 actions ordinaires représentant une participation d'environ 24,33 % du capital de Fnac Darty au 30 juin 2017, qu’elle détient dans le capital de Fnac Darty" annonce un communiqué envoyé ce matin au lendemain de la divulgation des résultats semestriels du groupe. Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé.

Pinault met fin à 23 ans d'histoire avec la Fnac

François Pinault, patron à l'époque du groupe PPR (qui incluait le Printemps et la Redoute), avait acquis le groupe Fnac en 1994. Son fils François-Henri Pinault avait, un temps dirigé le distributeur culturel. Rebaptisé Kering, le groupe de François Pinault cherchait à le céder depuis le début des années 2010. Après la fermeture de sa concurrente Virgin, la Fnac, également fragile, a finalement été introduite en bourse et séparée de Kering, qui s'était alors engagée à rester un actionnaire de référence pendant plusieurs années.

A son entrée en bourse, l'action de la Fnac valait 20,22€. Le groupe Fnac Darty est aujourd'hui coté 78,65€.

"Après avoir été soutenue par Artémis depuis son introduction en bourse en 2013, l'équipe dirigeante de Fnac Darty va bénéficier de l’appui de Ceconomy, en tant qu'actionnaire de référence, pour poursuivre le déploiement de sa stratégie" justifie la holding qui scelle ainsi un destin commun de 23 ans. Outre Kering (mode et luxe), Artémis détient des participations majoritaires ou totales dans Christie's, Michel & Augustin, et les éditions Tallandier.

La finalisation de l’opération est prévue d’ici la fin du mois d’août 2017. Cette cession survient alors que la Fnac vient de changer de gouvernance, après le départ de son P-DG Alexandre Bompard en juin.

Ceconomy, une nouvelle entité allemande

"Ceconomy aura la possibilité de proposer au Conseil d’administration de Fnac Darty, la nomination de trois administrateurs" précise le communiqué. Pieter Haas, P-DG du nouvel actionnaire, explique: "Cet investissement financier dans Fnac Darty est une opportunité unique pour Ceconomy. Premièrement, il nous offre une exposition au marché français et au segment de l’électronique grand public, tous deux particulièrement dynamiques. Deuxièmement, il répond à notre ambition de renforcer notre position en tant que plateforme européenne leader des activités, des marques et des concepts d’électronique grand public."

Ceconomy est né de la récente scission du groupe Metro, le géant de la distribution allemand: les activités alimentaires ont été regroupées sous le nom Metro tandis que l'électronique grand public (les magasins Saturn et Media Markt) est rattaché à une filiale côtée en bourse baptisée Ceconomy.
close

S’abonner à #La Lettre