Un premier roman par jour

Inès Bayard, "Le malheur du bas" chez Albin Michel

Inès Bayard - Photo DR/ALBIN MICHEL

Inès Bayard, "Le malheur du bas" chez Albin Michel

Pendant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire 2018. Avec Le malheur du bas, à paraître chez Albin Michel le 22 août, Inès Bayard livre un ouvrage dérangeant sur le viol et ses conséquences. 

Par Cécilia Lacour,
Créé le 13.08.2018 à 14h00,
Mis à jour le 13.08.2018 à 14h00

"Le petit Thomas n’avait pas eu le temps de finir sa compote, sa mère ne lui avait laissé aucune chance." Les parents du petit Thomas, Marie et Laurent, vivent heureux jusqu’au jour où Marie est sauvagement violée par son directeur dans une voiture. Humiliée, et avec la peur de tout perdre, Marie décide de n’en parler à personne. Mais peu de temps après son viol, elle découvre qu’elle est enceinte. Persuadée que Thomas, son fils, est l’enfant de son agresseur, elle s’enferme dans le silence destructeur qui la pousse à commettre l’irréparable. 

Avec Le malheur du bas, à paraître le 22 août chez Albin Michel, Inès Bayard signe un premier roman dérangeant sur le viol et ses conséquences sur la vie d’une femme et sur celle de son couple. L’auteure n’épargne aucun détail à ses lecteurs. Son personnage principal vit une torture aussi bien physique que psychologique, d’autant plus que son enfant représente pour elle la preuve vivante de son agression. 

Le malheur du bas est en lice pour le prix "Envoyé par la poste" 2018

Inès Bayard a 26 ans et est originaire de Toulouse. 
 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités