Bibliographie

Jane Birkin en sept livres

DR

Jane Birkin en sept livres

L’iconique actrice, chanteuse et réalisatrice Jane Birkin est décédée dimanche 16 juillet, à l’âge de 76 ans. Livres Hebdo a retenu une sélection de sept livres qui dressent son portrait, de ses éclats à ses peines, de ses amours tumultueux à son talent, de ses enfants à son statut d’égérie.

J’achète l’article 1.5 €

Par Elodie Carreira,
Créé le 17.07.2023 à 11h31

Les livres dont Jane Birkin est l’autrice

  • Boxes de Jane Birkin, préface d'Olivier Rolin (Avant-scène théâtre, 2021)

Le titre est une adaptation papier du film Boxes, réalisé par Jane Birkin en 2007, aux côtés de sa fille Lou Doillon et des acteurs John Hurt, Adèle Exarchopoulos ou encore Michel Piccoli. A l’image de l’œuvre cinématographique, l’ouvrage, aux résonances autobiographiques, raconte le parcours d'Anna, la cinquantaine, lorsqu’elle déballe ses cartons dans sa nouvelle maison au bord de la mer. Milles souvenirs émergent à la surface de sa mémoire, ressassant l’image des êtres qui ont le plus compté pour elle, de ses maris à ses amants, et surtout, ses trois filles adorées.

  • Munkey Diaries, 1957-1982 de Jane Birkin, avec la collaboration de Gabrielle Crawford (Fayard, 2018)

Jane Birkin tient un journal intime depuis ses onze ans. D’abord dédiés à Munkey, son ours en peluche, ses mots évoluent et s’alimentent de son intimité, racontée au plus près de sa relation avec Serge Gainsbourg, jusqu’à sa disparition. Tous les extraits choisis et rassemblés dans cet ouvrage constituent, en quelque sorte, ses mémoires et ont trouvé un certain succès, avec près 50 000 exemplaires vendus.

  • Oh pardon, tu dormais de Jane Birkin (Albin Michel, 2020, réédition de 1999)

Le texte, écrit sous forme de pièce, est celui qui révèle la plume de Jane Birkin. Il raconte le déchirement d’un couple, au cours d'une longue nuit sans sommeil. Les absences et actes manqués se succèdent. Les mots que chacun attend de l’autre, les gestes qui ne viennent pas sont substitués par pléthore de doutes et d’incompréhensions qui précipitent la rupture.  

 

Ils ont parlé d'elle

  • Serge Gainsbourg & Jane Birkin : l’album de famille intime par Andrew Birkin, préface de Jane Birkin et de Charlotte Gainsbourg (Albin Michel, 2022, réédition de l’album de 2013, publié par Taschen)

Andrew Birkin, frère de Jane Birkin a suivi sa sœur et le couple iconique qu’elle incarnait avec Serge Gainsbourg, de ses balbutiements à sa séparation, en 1980. Plus de 900 clichés, réunis dans cet album, offrent une photographie de l’effervescence des années 1970, entre Londres et Paris, et témoignent de l’intimité du couple, de la vie en famille, des amis, des rencontres.

  • Jane Birkin : album par album de Baptiste Vignol (Gründ, 2022)

Une nouvelle proposition, parmi d'autres, qui retrace l’ensemble de la carrière de l’actrice-chanteuse, depuis 1969, avec un recueil de photographies et d’interviews exclusives à l’appui.

  • Double je de Véronique Mortaigne (Éditions des Équateurs, 2018)

Dans cet ouvrage, l’autrice explore la relation entre Jane Birkin et Serge Gainsbourg sous le prisme de leur collaboration artistique, moteur de la complicité de ce couple considéré « inséparable » par l’imaginaire populaire.

  • Jane Birkin : la vie ne vaut d’être vécue sans amour de Frédéric Quinonero (Archipel, 2016)

L’auteur brosse ici le portrait de la chanteuse et comédienne franco-britannique, de ses débuts scandaleux sur grand écran à son élévation au rang de muse, sous l’œil de Serge Gainsbourg, en passant par la naissance de son statut d’icône et ses engagements politiques.

Les dernières
actualités