La réforme scolaire dope les résultats d'Editis au 3e trimestre 2019 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 18.10.2019 à 09h48 (mis à jour le 18.10.2019 à 10h00) Résultats financiers

La réforme scolaire dope les résultats d'Editis au 3e trimestre 2019

Le logo d'Editis - Photo EDITIS

Editis voit son chiffre d'affaires progresser de 15,3% au troisième trimestre, par rapport à la période équivalente l'an dernier.

Le groupe Vivendi a publié ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2019. Filailisé depuis le 1er février, Editis a réalisé un chiffre d'affaires de 210M€ soit une progression de 15,3%! Sur les neuf premiers mois de l'année, le deuxième groupe éditorial français enregistre un C.A. de 470M€, en progression de 7,1% (à taux de change et périmètre constants par rapport à la même période de 2018).

Depuis le 1er février 2019, le chiffre d’affaires de l’activité Education & Référence connaît une forte croissance (+17,3 %). "Grâce à la réforme des programmes de Lycée, Editis renforce sa position d’acteur majeur de l’édition scolaire en s’appuyant sur ses marques fortes que sont Nathan et Bordas. En primaire, Nathan remporte le lot Mathématiques du Plan d’investissement d’avenir en Intelligence artificielle (P2I2A), et la collection de mathématiques MHM (Méthode Heuristique de Mathématiques de Nicolas Pinel) devient une des meilleures ventes de l’école élémentaire" précise le communiqué du groupe.

Une politique d'acquisitions

Côté littérature, Editis profite aussi de quelques titres valorisés durant l'été (Ghost de Marc Lévy, chez XO) et la rentrée littéraire tels La fabrique des salauds de Chris Kraus (Belfond), Un mariage américain de Tayari Jones (Plon) ou encore le titre inédit de Françoise Sagan, Les quatre coins du coeur (également chez Plon).

Au cours du troisième trimestre 2019, Editis a élargit son catalogue avec la reprise des fonds Séguier par Robert Laffont et l’Agrume par Nathan, ainsi qu’avec l’acquisition en juillet 2019 du groupe l’Archipel. Par ailleurs, le groupe étend sa position dans le segment du roman graphique et de la bande dessinée en se rapprochant des éditions Jungle (filiale du groupe Steinkis) en signant un partenariat qui comprend la création d’une nouvelle maison de bandes dessinées chez Editis, le prise de participation dans Jungle à hauteur de 30 %, et la diffusion/distribution de la quasi-totalité des livres du groupe Steinkis par Editis.
 
close

S’abonner à #La Lettre