Le nouveau groupe Média-Participations / La Martinière à la loupe | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 26.12.2017 à 11h31 (mis à jour le 26.12.2017 à 12h00) - 2 commentaires Edition

Le nouveau groupe Média-Participations / La Martinière à la loupe

L'Immeuble Tempo à Paris qui accueillera les équipes de média-Participations - Photo CLÉMENT GUILLAUME / AGENCE 2/3/4

La reprise de La Martinière groupe bouleverse le paysage éditorial français. Chiffre d'affaires, nombre de salariés, nombre de nouveautés : le nouvel ensemble devient le 3e groupe français, couvrant tous les segments de l'édition.

558 millions d'euros. C'est le chiffre d'affaires du nouveau troisième groupe d'édition français, né de la reprise de La Martinière groupe par Média-Participations. En 2016, Média-Participations avait réalisé un C.A. de 352,4M€ et La Martinière groupe de 206M€. Le nouvel ensemble se situe désormais derrière Hachette Livre (2,26 milliards d'euros) et Editis (817M€), et devant le groupe Madrigall (437M€).
Au niveau mondial, le rapprochement des deux groupes éditoriaux ferait passer, en projection, Média-Participations de la 35e position à la 26e place.

1647 employés. Créé en 1985, Média-Participations comptait 1095 salariés à la fin de son précédent exercice et La Martinière, fondé en 1991, 552.

2798. C'est le nombre de nouveautés et de nouvelles éditions en 2016 pour les deux groupes réunis (1621 pour Média-Participations, 1177 pour La Martinière). Cela situerait le nouvel ensemble au 4e rang français derrière Hachette livre, Editis et Madrigall, mais déorénavant devant L'Harmattan.

Diversification. Média-Participations est avant tout connu pour ses maisons de bande dessinée (31% de son C.A., ce qui en fait le leader européen) et de livres illustrés: Dargaud, Dupuis, Lombard, Kana, Urban Comics, Urban China (à 50%), Blake & Mortimer, Lucky Comics, Chronique, Huginn & Muninn...
Le groupe est aussi très présent dans la production audiovisuelle et de jeux vidéos: Citel vidéo, Dargaud Media, Ellipsanime, Animan Interactive, Mediatoon, Dupuis Audiovisuel, Storimages, VF Films, Belvision, Dreamwall. Par ailleurs il possède le groupe Fleurus (Mame, Tardy, Desclée, éd. Rustica, Mango, Vagnon), des éditeurs de presse (Le journal de Spirou, Pilote, Rustica-PGV, Edifa, Magnificat, l'agence depresse religieuse I.Media).
Il a repris récemment les Editions 365 (pratique), la société Ediser (code de la route) et en juin dernier les Editions Anne Carrière (Plein jour, Le Nouvel Attila, La Belle Colère, Aux Forges de Vulcain, Emmanuelle Colas).
Enfin, le groupe est propriétaire du distributeur MDS, basé à Dourdan en Ile-de-France. Outre les éditeurs du groupe, le distributeur est en charge de masions comme Ankama, Milady, Cerf, Pearson, Terre de brume, Ubisoft etc...

Internationalisation. La reprise de La Martinière groupe va permettre à Média-Participations de devenir un acteur fort en littérature générale mais surtout de s'internationaliser.
La Martinière rassemble plusieurs éditeurs: les éditions de La Martinière, La Martinière jeunesse, Delachaux et Niestlé, Hermé, Le Serpent à plumes (acquis en février), les éditions du Seuil (6 prix Goncourt, 13 prix Renaudot, 9 prix Femina, 12 prix Médicis), Points (pour le poche), L'Olivier, Le Sorbier, Anne-Marie Métailié, Don Quichotte, les éditions du Sous-sol ou encore Raconter la vie.
Mais surtout le groupe est présent en Allemagne (Kensebeck Verlag) et aux Etats-Unis (Gorden Turtle, Stewart Tabori & Chang, Abrams). Abrams est clairement la pépite que convoitait Média-Participations. Dans le communiqué annonçant l'accord conclu entre les deux groupes le 22 décembre, il était expliqué: "Cette alliance constitue également une formidable opportunité pour renforcer la présence de la création française à l’étranger en s’appuyant sur le dynamisme d’Abrams, la filiale américaine de La Martinière." Abrams, éditeur notamment du Journal d'un dégonflé, la série best-seller de Jeff Kinney, sera donc le fer de lance du groupe sur les marchés anglophones.

 

Commentaire récent

“ Volumen ne bougera pas puisqu’elle appartient à Editis, qui l’a en effet fusionné/intégré au sein d’Interforum. La question est plutôt de savoir si les catalogues de l’ex-groupe La Martinière, dont Le... ” Fabrice il y a 1 an à 10 h 43
close

S’abonner à #La Lettre