Grands prix d'automne 2022

Le prix Goncourt 2022 pour Brigitte Giraud

Le prix Goncourt 2022 pour Brigitte Giraud

Brigitte Giraud lauréate du prix Goncourt 2022 - Photo Olivier Dion

Le prix Goncourt 2022 pour Brigitte Giraud

Avec son dixième roman Vivre vite (Flammarion), Brigitte Giraud obtient le prix Goncourt 2022.

Par Elodie Carreira,
Éric Dupuy,
Pierre Georges,
Créé le 03.11.2022 à 12h54 ,
Mis à jour le 03.11.2022 à 15h55

La romancière Brigitte Giraud, 62 ans, est couronnée du Goncourt 2022 pour Vivre Vite, paru le 24 août dernier aux éditions Flammarion. Elle devient la 13e femme a obtenir la prestigieuse récompense. Le jury de l'Académie Goncourt, réuni jeudi 3 novembre Chez Drouant à Paris, indique avoir débattu jusqu'au 14e tour, tour lors duquel la voix du président compte double, pour départager Brigitte Giraud de Giuliano da Empoli (Le Mage du Kremlin, Gallimard).

"C'est émouvant et inattendu", a d'abord déclaré la récipiendaire en s'installant à la table des académiciens avant d'expliquer à Livres Hebdo qu'elle s'est imaginée Chez Drouant "à partir de la première sélection et plus encore lors de la shortlist, mais ce que j'ai le plus apprécié est l'aventure du Goncourt des lycéens", qui sera attribué pour sa part le 21 novembre et pour lequel sont encore en lice tous les romans de la première sélection Goncourt. 

"Nous récompensons une femme écrivain qui a déjà derrière elle une carrière forte, et un livre qui, sous une apparence d'être très simple, pose une question très grave, celle du destin", justifie Didier Decoin, président de l'Académie Goncourt. "Je défendais depuis le début le roman de Brigitte Giraud et nous avons eu des discussions vives. Le roman d'Empoli est un excellent roman également, plus immédiat et actuel, mais moins romanesque, moins fascinant. Je suis toutefois extrêmement content qu'il ait eu le prix de l'Académie française, ce livre ne va pas s'arrêter là et va continuer de monter très haut", précise le président depuis Chez Drouant

Brigitte Giraud
Brigitte Giraud à la fenêtre de Chez Drouant, le 3 novembre 2022- Photo OLIVIER DION

"Ravi que ce soit une femme" 

Déjà multi récompensée (prix des étudiants pour La chambre des parents, 1997 ; mention spéciale du prix Wepler pour A présent, 2001 ; prix Goncourt de la nouvelle pour L’amour est très surestimé, 2007 ; prix du jury Jean-Giono pour Une année étrangère, 2009), Brigitte Giraud était l'un des noms les plus cités de cette rentrée littéraire, apparaissant dans les sélections du Décembre, remis la semaine dernière à Lola Lafon, et le Femina, dont l'annonce est attendue lundi 7 novembre.

"Je suis ravi que le Goncourt aille à une femme. Cela n'a pas été un argument et cela ne doit pas l'être, ce serait ridicule. Si c'était un homme qui avait écrit le livre de Brigitte Giraud, j'aurais voté de la même manière pour lui", indique Didier Decoin. 

Lire : Les finalistes du Goncourt 2022

Premier Goncourt pour Flammarion depuis 12 ans

En 2017, lorsqu’elle déclare son amour à l’Algérie avec Un Loup pour l’homme, la Lyonnaise signe, pour la première fois, avec les éditions Flammarion, après avoir été publiée chez Stock. Pour la maison d’édition, c’est la 5ème fois que l'un de ses auteurs remporte la récompense, le premier ayant été remis à Henri Barbusse en 1916, et le dernier n'étant autre que Michel Houellebecq en 2010.

Brigitte Giraud dans le salon Goncourt
Brigitte Giraud dans le salon Goncourt de Chez Drouant- Photo OLIVIER DION

Libraire, journaliste, traductrice, écrivaine, Brigitte Giraud avait été nommée, en 2014, officier de l’ordre des Arts et des lettres. Avec Vivre vite, elle donne toute la place à une thématique approchée dans A présent (2001, Stock) et rend compte, avec transparence et précision, de douloureux souvenirs qu’elle s’efforce d’exorciser par l’écriture.

Alors que GFK estimait les ventes de Vivre vite à 8 000 d’exemplaires vendus en début de mois, les éditions Flammarion affirment avoir tiré 26 000 exemplaires, et avoir déjà lancé une réimpression.

L'Académie Goncourt, présidée par Didier Decoin, se compose d'Eric-Emmanuel Schmitt, Pascal Bruckner, Paule Constant, Patrick Rambaud, Tahar Ben Jelloun, Camille Laurens, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel et Pierre Assouline.

Brigitte Giraud succède à Mohamed Mbougar Sarr, distingué en 2021 pour La Plus secrète mémoire des hommes, paru aux éditions Philippe Rey.

 

Lire : Qui aura le Goncourt ?

Lire : Meilleures ventes : où en sont les finalistes du Goncourt et du Renaudot ?

Lire : Le Goncourt 2022 déjà dans les meilleures ventes ?

 

"Vivre vite" : la présentation de l'éditeur

Les dernières
actualités