Bilan 2021

Le SNE salue une "année exceptionnelle" pour le livre en France

Vincent Montagne, président du Syndicat national de l'édition, lors des ses voeux. - Photo Capture d'écran

Le SNE salue une "année exceptionnelle" pour le livre en France

Tous secteurs confondus, hors livre numérique et livres audio, le marché enregistre une hausse de 20 % en valeur par rapport à 2020 et de 19% par rapport à 2019, annonce Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition (SNE).

J’achète l’article 1.5 €

Par Cécilia Lacour ,
Créé le 12.01.2022 à 15h30

Après la résilience, la croissance. Si le marché du livre a su résister à la pandémie et à la fermeture des librairies en 2020, accusant alors un léger recul de 2,3 %, l’année écoulée permet à l’édition d’afficher, tous secteurs confondus, hors livre numérique et livres audio, une hausse de 20 % en valeur par rapport à 2020 et de 19 % par rapport à 2019. 

"2021 restera dans nos mémoires comme une année exceptionnelle pour le livre", commente Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition (SNE), dans ses vœux présentés conjointement avec Denis Mollat, président du Cercle de la librairie, et diffusés sur YouTube. Selon le SNE, cette embellie profite "à l’ensemble du marché" : bande dessinée, littérature, jeunesse, vie pratique, livres d’art et beaux-livres.

Video

 

Facteurs de croissance

Plusieurs facteurs ont encouragé cette croissance, rappelle le président du SNE. Il cite notamment l’entrée de la librairie dans la liste des commerces essentiels à la fin du mois de février 2021. "Une ligne dans un décret venait alors couronner notre engagement collectif", félicite Vincent Montagne. Mais "au-delà, c’est bien le livre qui était reconnu dans son statut de bien essentiel", poursuit-il.

Un autre facteur est la mise en place du Pass Culture, généralisé à l’ensemble des personnes âgées de 18 ans résidant sur le territoire national depuis le 21 mai 2021. Il "a joué un rôle important", souligne Vincent Montagne. Selon les chiffres du SNE, 2 991 librairies ont participé à l’opération et 426 000 livres ont été achetés par des jeunes de 18 ans l’année passée, soit 56 % des achats réalisés avec le Pass Culture. S’il a surtout profité au manga, le dispositif a aussi permis aux lecteurs d’acheter des titres de littérature, de développement personnel ou encore des titres de référence destinés aux étudiants, selon le classement des 22 meilleures ventes de livres du Pass Culture. Il est étendu, depuis le 1er janvier 2022, aux élèves des classes de 4e à la Terminale.

"Avancées et motifs de réjouissance"

Dans ses vœux, Vincent Montagne rappelle également l’adoption en décembre dernier de deux "propositions de loi structurantes pour le livre", celles portées par Laure Darcos, soutenant les librairies face aux géants du e-commerce, et par Sylvie Robert, qui fixe un cadre législatif précis aux bibliothèques municipales et départementales. Ces lois "réaffirment la place essentielle du livre et de la lecture dans notre société et reconnaissent le rôle et l’importance de chacun des acteurs de la filière, assure le président du SNE. Elle réaffirme aussi le principe du prix unique du livre" qui a fêté son 40e anniversaire le 10 août dernier.

Vincent Montagne en profite enfin pour saluer la mise en place de "La Lecture, Grande cause nationale" lancée le 17 juin par Emmanuel Macron et pilotée par le Centre national du livre (CNL). "Pour toutes ces raisons, je pense que nous garderons de 2021 le souvenir d’une année riche en avancées et en motifs de réjouissance", salue le président du SNE.

Les dernières
actualités