Meryem Alaoui, "La vérité sort de la bouche du cheval" chez Gallimard | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 03.08.2018 à 14h00 Un premier roman par jour

Meryem Alaoui, "La vérité sort de la bouche du cheval" chez Gallimard

Meryem Alaoui - Photo DR/GALLIMARD

Pendant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire 2018. Avec La vérité sort de la bouche du cheval, à paraître le 23 août chez Gallimard, Meryem Alaoui se place en lice de plusieurs prix de la rentrée.

"Quand j’ai fini de travailler, je ne perds pas de temps." La première phrase du roman de Meryem Alaoui, à paraître le 23 août chez Gallimard, donne la parole à Jmiaa, une prostituée qui vit seule avec sa fille dans un quartier populaire de Casablanca au Maroc, entourée de son amoureux Chaïba, brute épaisse et mutique, de sa consœur dépressive Halima qui lit le Coran entre deux clients ou de sa mère Mouy à la morale rigide et l'aveuglement certain. L’arrivée d’une jeune réalisatrice venue y tourner son premier film bouleverse la vie du quartier car la jeune femme, surnommée "Bouche de cheval", cherche une actrice.
 
Intitulé La vérité sort de la bouche du cheval, le premier roman de Meryem Alaoui dresse le portrait de la ville de Casablanca où l’auteure a grandi avant d’aller vivre à New York où elle réside actuellement. L’ouvrage compte parmi les dix premiers romans sélectionnés pour le prix Stanislas qui sera remis le 8 septembre lors de la 40e édition du Livre sur la place à Nancy. Il figure également en lice pour la 17e édition du Prix du roman Fnac, décerné le 14 septembre à Paris.
close

S’abonner à #La Lettre