Economie

Un début d'année 2022 agité pour Amazon

Un début d'année 2022 agité pour Amazon

Le géant de l'e-commerce enregistre une perte nette de 3,8 milliards de dollars au premier trimestre 2022. La direction pointe du doigt les conséquences de la pandémie de Covid-19 et de la guerre en Ukraine. En parallèle de ce mauvais bilan financier, la firme de Seattle rencontre plusieurs déconvenues judiciaires aux Etats-Unis et également dans l'Hexagone.

Par Dahlia Girgis ,
Créé le 02.05.2022 à 19h32 ,
Mis à jour le 15.05.2022 à 17h48

Amazon affiche une baisse de ses bénéfices au premier trimestre 2022, a communiqué le groupe dans ses résultats financiers. La perte nette s'élève à 3,8 milliards de dollars, contre un bénéfice net de 8,1 milliards de dollars à la même période l’année dernière. Malgré une hausse de 7% des revenus de l'enseigne, qui atteignent 116,4 milliards de dollars, son taux de croissance reste plus faible que d'habitude. Il s'agit de la première perte trimestrielle du géant de l'e-commerce depuis 2015.

"La pandémie de Covid-19 et la guerre qui a suivi en Ukraine ont entraîné une croissance et des défis inhabituels [...] nous travaillons sur les pressions inflationnistes et de la chaîne d'approvisionnement en cours, mais nous constatons des progrès encourageants sur un certain nombre de dimensions de l'expérience client, y compris la performance de la vitesse de livraison...", a déclaré le P-DG d’Amazon, Andy Jassy. Le ralentissement des dépenses en ligne serait également l'un des facteurs de cette perte.

Peu d'optimisme pour le second semestre

Le bilan décevant d'Amazon pour ce début d'année a causé quelques jours plus tard une baisse d'environ 14% de ses titres à la bourse de New-York : sa pire séance à Wall Street depuis 2006. La firme de Seattle a également annoncé que les chiffres du deuxième trimestre risquent d'être décevants en raison des coûts de transport en hausse. Le chiffre d’affaires attendu serait compris entre 116 et 121 milliards de dollars, contre une prévision de plus de 125 milliards de dollars.

La firme rencontre plusieurs déconvenues dans le monde depuis le début de l'année. Aux Etats-Unis, les 24 boutiques physiques "Amazon Books" vont fermer dans le courant de l'année. En France, deux projets d'entrepôts dans le Territoire-de-Belfort et en Seine-Maritime ont été annulés à quelques semaines d'intervalles.

Les dernières
actualités