Bande Dessinée

Angoulême décale son festival et change ses prix jeunesse

Photo FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINÉE - TWITTER

Angoulême décale son festival et change ses prix jeunesse

Les premières orientations de la programmation du festival international de BD qui se tiendra à Angoulême, du 24 au 27 juin, a été annoncée le 17 novembre.

J’achète l’article 1.50 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 17.11.2020 à 18h04,
Mis à jour le 17.11.2020 à 19h15

Le FIBD 2021 entre en scène ! La programmation du 48e Festival international de bande-dessinée a été dévoilée le 17 novembre lors d'une présentation sur sa chaîne Youtube. L'évènement consacré au neuvième art devait se tenir initialement fin janvier . Finalement, anticipant une pandémie de Covid-19 plus longue,  le 48e FIBD se déroulera à la fois en janvier à Angoulême pour la remise des récompenses et du 24 au 27 juin en présence du public. 

Pour la première fois depuis son lancement, l'évènement international invitera les festivaliers pendant la période estivale, au mois de juin. "Le présentiel, c'est indispensable. C'est quelque chose de très très différent de ce qui se passe quand on est derrière un écran. L'étymologie du mot festival, c'est la fête. Nous ne doutons pas que nous pourrons nous retrouver à Angoulême pour célébrer la BD" a précisé Franck Bondoux, directeur général de l'association 9ème art et du FIBD.

Pour cette édition, le FIBD consacrera, du 30 janvier au 27 juin, une exposition à Emmanuel Guibert (Grand Prix 2020 d'Angoulême)  au Musée des Beaux-Arts d'Angoulême intitulée "En Bonne Compagnie". Un évènement qui permettra aux visiteurs de découvrir en plus d'Emmanuel Guibert, des créateurs de différents univers : Peinture, sculpture, gravure et photographie. Ce moment particulier offrira aux festivaliers, un questionnement sur la notion d'auteur et sur les différentes influences, qui peuvent venir de plusieurs domaines artistiques. Outre cette exposition, le FIBD prévoit d'évoquer l'épidémie du coronavirus. L'organisation a décidé d'inviter deux spécialistes et auteures de La Médecin-une infectiologue au temps du corona, paru le 4 novembre dernier (Stock), Fiamma Luzzati, dessinatrice pour le journal Le Monde et la Professeure Karine Lacombe, infectiologue et chercheuse française.
 

Le Festival renoue son partenariat mis en place en 2019 avec la SNCF. Dans une cinquantaine de gares, Gares et Connexions exposera des dizaines de planches de BD pour offrir aux usagers un moment culturel en lieu et place de panneaux publciitaires. Avec ce dispositif, les passagers des trains pourront découvrir en avant première des extraits de BD sélectionnés pour les prix Fauve.  La SNCF mettra aussi en place un TGV unique, qui transportera les invités du FIBD. 

Du changement dans les prix jeunesse 

Après avoir annoncé en 2019, la création d'un prix Jeunes adultes pour les 13 ans et plus, le FIBD a décidé de changer ses prix jeunesse.  Le prix Jeunes Adultes est supprimé au profit d'un nouveau prix intitulé Fauve Jeunesse 12-16 ans, qui accompagnera le prix 8-12 ans. Les deux récompenses littéraires seront attribuées par un seul jury, composé d'Augustin Arrivé, Valérie Donzelli, Laurence Fredet, Mimoun Larrssi, Delphine Maillard, Bruno Sanches et la présidente Aude Picault. En partenariat avec Cultura et le Ministère de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports, le FIBD lance enfin le prix Fauve des Lycéens.

Enfin, le Marché international des droits sera dématérialisé. 

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités