Exposition

Des livres pour comprendre les "Frontières" et les migrations

Des livres pour comprendre les "Frontières" et les migrations

Le musée national de l'Histoire de l'immigration explore le monde des "Frontières" et des migrations dans une exposition qui débute le 10 novembre. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 09.11.2015 à 18h13,
Mis à jour le 09.11.2015 à 19h00

Le musée de l'Histoire de l'immigration accueille l'exposition "Frontières" du 10 novembre 2015 au 29 mai 2016. Le parcours de cette exposition retrace l'histoire des barrières physiques et naturelles qui se sont imposées à l'Homme, qui a voulu, soit marquer son territoire, soit se protéger de "l'autre".

Les murs-frontières - aux Etats-Unis, en Inde, en Israël ou en Corée -, l'Europe des frontières qui a connu d'importantes transformations avec les guerres, les annexions, les exodes, ou encore les frontières de la France, composent le parcours de la visite. Entre repli identitaire, nationaliste ou religieux et aspiration naturelle à la mobilité, ces "lignes imaginaires" construisent notre monde actuel.

Couvertures de livres à l'Exposition "Frontières"
A travers des objets, des photographies, des spectacles, des films, des couvertures de livres et des œuvres d'art (Tomi Ungerer, Plantu, Bruno Boudjelal, Javier Martinez Pedro...), le musée situé dans le Palais de la Porte dorée tente de matérialiser cet "espace de l'entre deux".

Magellan & Cie publie le catalogue, coordonné par les deux commissaires de l'exposition, Catherine Wihtol de Wenden et Yvan Gastaut, avec, notamment, une vingtaine d'articles de spécialistes et des images de l'exposition et des témoignages inédits.

A cela s'ajoutent les nombreux ouvrages des deux commissaires. La semaine dernière Catherine Wihtol de Wenden avec Camille Schmoll et Hélène Thiollet a publié Migrations en Méditerranée chez CNRS éditions. La sociologue et géopolitologue a également écrit récemment Faut-il ouvrir les frontières (Presses de Sciences Po, 2014), l'Atlas des migrations: un équilibre mondial à inventer (Autrement, 2012, et en version numérique depuis 2013) et Les nouvelles migrations: lieux, hommes, politiques (Ellipses, 2013). L'Historien Yvan Gastaut a participé au livre co-écrit avec Renaud Dély, Claude Askolovitch et Pascal Blanchard, Les années 30 sont de retour: Petite leçon d'histoire pour comprendre les crises du présent (Flammarion, 2014).

Par ailleurs, l'OCDE publiera le 18 novembre son document annuel Perspectives des migrations internationales.

Enfin, notons que le président du musée national de l'Histoire de l'immigration, Benjamain Stora, publiera le janvier un livre coécrit avec Alexis Jenni: Les mémoires dangereuses: de l'Algérie coloniale à la France d'aujourd'hui (Albin Michel), dont l'avant-critique est parue vendredi 6 novembre dans Livres Hebdo.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités