Elisa Shua Dusapin, "Hiver à Sokcho" aux éditions Zoé | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 13.07.2016 à 11h00 (mis à jour le 25.07.2016 à 13h21) Un premier roman par jour

Elisa Shua Dusapin, "Hiver à Sokcho" aux éditions Zoé

Elisa Shua Dusapin - Photo Y. BOHLER/ZOÉ

Tous les jours pendant l'été, Livres Hebdo présente un premier roman de la rentrée littéraire 2016. Aujourd'hui, Hiver à Sokcho d'Elisa Shua Dusapin.

"Il est arrivé perdu dans un manteau de laine". C'est la première phrase d'Hiver à Sokcho, premier roman de la jeune Elisa Shua Dusapin, née en 1992, à paraître le 19 août aux éditions Zoé. L'intrigue ne quitte pas Sokcho, petit port au nord de la  Corée du Sud, où une jeune Franco-Coréenne rencontre un auteur de bande dessinée. Venu de Normandie, il cherche l'inspiration. Au cœur de l'hiver, une attirance se tisse entre eux.

Pour Véronique Rossignol, qui signe l'avant-critique de l'ouvrage dans le Livres Hebdo du 20 mai, il est "plus facile de dire ce que le court premier roman intimiste et délicat d’Elisa Shua Dusapin n’est pas: une romance entre deux étrangers avec montée convenue d’une tension érotique. La phrase est aussi pleine de réserve, de non-dits, que la relation reste irrésolue, et les gestes ébauchés".

Née en 1992 d’un père français et d’une mère sud-coréenne, Elisa Dusapin grandit entre Paris, Séoul et Porrentruy, où elle obtient son baccalauréat en 2011. Diplômée en 2014 de l’Institut littéraire suisse de Bienne (Haute Ecole des Arts de Berne), elle écrit un spectacle musical avec le chanteur Thierry Romanens. Dès 2014, elle se produit en tant que comédienne dans la compagnie Sturmfrei dirigée par Maya Bösch. Entre deux voyages en Asie de l’Est, elle poursuit actuellement sa formation avec un Master en Lettres à l’université de Lausanne.

Le dossier Rentrée littéraire 2016 de Livres Hebdo, paru dans le numéro du 1er juillet, recense 66 premiers romans francophones et propose une analyse et bibliographie complètes des ouvrages à paraître entre août et octobre prochains.
close

S’abonner à #La Lettre