"A la ligne" de Joseph Ponthus chez La Table Ronde | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 23.12.2018 à 09h00 Un premier roman par jour

"A la ligne" de Joseph Ponthus chez La Table Ronde

Photo LA TABLE RONDE

Pour la période des fêtes, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée d’hiver. A la ligne de Joseph Ponthus, à paraitre chez les éditions de La Table Ronde, se lit comme le journal d’usine poétique d’un ouvrier lettré.

Le premier roman de Joseph Ponthus, A la ligne, à paraitre le 3 janvier 2019 chez La Table Ronde, narre le quotidien d’un ouvrier intérimaire qui multiplie les petits boulots dans des usines bretonnes, devant les chaines de production. Ecrit en vers, ce journal intime et poétique chronique la galère du triage de crevette, la pénibilité du transport de charge, mais aussi les échappées lyriques et musicales qui permettent au narrateur de s’extraire de cet univers abrutissant.
 
"A la ligne est une complainte de l'intérimaire qui tente d'arracher du beau à un quotidien qui en manque tant, du sens à l'absurdité, écrivait Véronique Rossignol dans son avant-critique. C'est une litanie, une chanson de geste où les blancs entre les paragraphes œuvrent comme une respiration, ouvrent une fenêtre pour aérer la puanteur de l'usine."
 
Ancien éducateur spécialisé en banlieue parisienne, Joseph Ponthus a coécrit le livre reportage Nous… la cité (Zones, 2012), où se croisent les témoignages de quatre jeunes d’une vingtaine d’années dont il s’occupait. Il chroniquait également, jusqu’en 2015, le quotidien de sa vie "d’éducateur de rue" dans le journal libertaire Article 11. Il vit désormais en Bretagne.
close

S’abonner à #La Lettre