Politique

Le label « Grande cause nationale » pour la lecture est lancé

Adolescent dans sa chambre - Jeune lecteur - Lecture jeunesse - Photo OLIVIER DION - ©OLIVIER DION - OLIVIER DION

Le label « Grande cause nationale » pour la lecture est lancé

Le premier ministre Jean Castex lance un appel à candidatures pour l’obtention du label « Grande cause nationale » destiné à accompagner la communication des associations impliquées dans la lutte contre l’exclusion par la lecture. Date limite de candidature: le 17 juillet!

J’achète l’article 1.50 €

Par Charles Knappek,
Créé le 19.06.2021 à 11h32,
Mis à jour le 19.06.2021 à 12h00

En décrétant jeudi 17 juin le livre "Grande cause nationale" à moins d’un an de la fin de son quinquennat, le président de la République Emmanuel Macron entend placer la lecture au centre des débats. Le Premier ministre Jean Castex lui embraye le pas en annonçant le 18 juin la création d’un label « Grande cause nationale du livre 2021/2022 ».

Attribué par le Premier ministre et délivré par le Centre national du livre (CNL), ce label devra valoriser « la lecture comme facteur d’inclusion sociale » ; il permettra à des organismes à but non lucratif qui luttent contre l’exclusion par la lecture et qui souhaitent organiser des campagnes de communication d’obtenir des diffusions gratuites sur les chaînes de télévision et de radio du service public. Les structures intéressées n’ont pas de temps à perdre : elles ont seulement jusqu’au 17 juillet pour déposer leur dossier de candidature.

Ce label arrive en surplomb d’un dispositif déjà très riche en faveur du livre. Alors que l’opération « Partir en livre », pilotée par le CNL, se déploiera à travers l’Hexagone du 30 juin au 25 juillet, le gouvernement a aussi annoncé renforcer son « plan bibliothèques » via une enveloppe supplémentaire de 40 millions d’euros pour la période 2021/2022 (30 millions pour la construction ou la rénovation de sites, 10 millions pour l’achat d’ouvrages).

L’extension du Pass Culture aux collégiens et lycéens, annoncée en mai, fait aussi partie des signaux forts envoyés en direction de la jeunesse, tout comme l’élargissement à l’ensemble de l’Hexagone de l’opération Jeunes en librairie, qui n’existait jusqu’à présent que dans les régions Hauts-de-France et Nouvelle Aquitaine. Une enveloppe de 7 millions d’euros a été obtenue à cet effet par le ministère de la Culture.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités