crise sanitaire

Le port du masque rendu obligatoire dans les entreprises

La ministre du travail, Elisabeth Borne - Photo RTL

Le port du masque rendu obligatoire dans les entreprises

A partir de septembre, les salariés français devront couvrir leur visage sur leur lieu de travail, y compris dans les open spaces.

Par Nicolas Turcev,
avec AFP,
Créé le 19.08.2020 à 15h35,
Mis à jour le 19.08.2020 à 16h00

Le port du masque sera obligatoire dans les entreprises françaises à partir du 1er septembre, y compris dans les open spaces, a annoncé, le 18 août, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, après deux heures de visioconférence avec les représentants syndicaux et patronaux. La fourniture des masques sera de la responsabilité de l'employeur.

"Il est nécessaire de systématiser, comme l'a préconisé le Haut conseil de la santé publique (HCSP), le port du masque dans tous les espaces de travail qui sont clos et partagés", comme les "salles de réunions, couloirs, vestiaires, open space", a indiqué la membre du gouvernement.

La menace d'une deuxième vague

Les indicateurs statistiques de contamination sont repartis à la hausse, inquiétant autorités sanitaires et gouvernement, qui craignent une deuxième vague susceptible de faire tanguer de nouveau le système hospitalier et l'économie. Le nombre de nouveaux cas positifs au Covid-19 a progressé de 2238 en 24 heures portant le total des cas à 16129 sur la semaine.

Plusieurs médecins militaient ces derniers jours pour que le port du masque devienne obligatoire en entreprise. Une vingtaine d’entre eux déploraient que les protocoles pour les lieux de travail "ne prennent pas suffisamment en compte" le risque de propagation du Covid-19 par aérosols, dans une tribune publiée par Libération. Près d’un quart des foyers de contamination recensés par Santé Publique France sont situés en entreprise.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités