Rentrée littéraire 2020

Le premier roman de Fatima Daas séduit éditeurs étrangers et producteurs

Fatima Daas - Photo OLIVIER ROLLER/NOIR SUR BLANC

Le premier roman de Fatima Daas séduit éditeurs étrangers et producteurs

Le roman de Fatima Daas, La petite dernière (Noir sur blanc), s'exporte avec succès à l'international, avec des cessions en langues anglaise, allemande et espagnole. Plusieurs producteurs sont sur les rangs pour une adaptation audiovisuelle et une transposition théâtrale.

J’achète l’article 1.50 €

Par Dahlia Girgis,
Créé le 24.09.2020 à 17h44,
Mis à jour le 24.09.2020 à 18h00

Le premier roman de Fatima Daas, La petite dernière, paru chez Noir sur blanc en août, s'exporte avec succès à l’international. Les droits de l'ouvrage de l'auteure franco-algérienne ont fait l’objet de plusieurs cessions à l’étranger, indique le groupe Libella à Livres Hebdo.

L’Allemand Ullstein a remporté les enchères contre cinq autres éditeurs. The Other Press récupère les droits mondiaux de langue anglaise. La maison danoise Forlaget Grif a acquis les droits pour la Scandinavie. Enfin le Cabaret Voltaire publiera le roman en castillan et en catalan à l’automne 2021.

Le Livre de poche avait acquis avant l'été les droits pour le format poche. Par ailleurs, des discussions sont en cours avec plusieurs producteurs français pour une adaptation audiovisuelle et pour un projet d’adaptation théâtrale.

Vendu à plus de 7000 exemplaire, l'ouvrage a été sélectionné par les prix du Premier roman, Stanislas et Le Monde 2020.

Dans son auto-fiction la primo-romancière Fatima Daas relate son parcours d'enfant née dans une famille musulmane pratiquante, élevée dans un environnement où l'amour et la sexualité sont tabous. À l'âge adulte, elle est remarquée pour son talent d'écriture et découvre son attirance pour les femmes.

Née en 1995 à Saint-Germain en Laye, Fatima Daas grandit à Clichy-sous-Bois dans le 93 entourée d'une famille nombreuse. Au collège, elle se rebelle et revendique le droit d’exprimer ses idées à travers ses premiers textes. Elle se définit comme une féministe intersectionnelle.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités