Financement participatif

Paris: une cagnotte pour doter les classes de CP de bibliothèques

Blanche Sarfati et Christina Leia Tabu - Photo DR

Paris: une cagnotte pour doter les classes de CP de bibliothèques

Avec leur association Quartier Livre, deux étudiantes à l’université de Vincennes veulent doter les classes de CP du 18e arrondissement de Paris de bibliothèques, pour faciliter l’accès à la lecture des enfants. Soutenues par la librairie des Abbesses, elles viennent de lancer une campagne de financement participatif. 
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 06.01.2021 à 14h30,
Mis à jour le 06.01.2021 à 15h00

Étudiantes en licence "Information-Communication" à l’université de Vincennes, Blanche Sarfati et Christina Diana Leia Tabu viennent de créer l’association Quartier-Livre. En partenariat avec la librairie des Abbesses, elles ont lancé une cagnotte sur Kiss Kiss Bank Bank pour doter les classes de CP des écoles du 18e arrondissement de Paris de bibliothèques à la rentrée 2021 et ainsi faciliter l'accès des enfants à la lecture.

Pour concrétiser ce projet, les deux femmes ont fait appel à Gilles Schlesser, à qui elles ont confié la rédaction d’un guide sur Montmartre. Essayiste et romancier, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la capitale comme Promenades littéraires dans Paris, Le Paris de Barbara, Paris dans les pas de Patrick Modiano, tous publiés chez Parigramme.

Objectif: 2000 exemplaires
  
"Une fois le guide rédigé, nous pourrons l'imprimer et mettre en place un dispositif de vente. Cette vente permettra de récolter les fonds nécessaires pour créer les bibliothèques. Les bénéfices récoltés permettront d'acheter des livres d'une part, et d'installer les bibliothèques dans les classes de CP d'autre part", explique à Livres Hebdo Blanche Sarfati.

Les deux femmes envisagent de publier le guide de Gilles Schlesser chez Parigramme ou par le biais de l'association Verbes, créée par la Librairie des Abbesses. "Le projet théorique est en place. Il nous faut maintenant trouver les fonds nécessaires pour rémunérer l’auteur, imprimer le guide à 2000 exemplaires, le distribuer chez les commerçants, la prise de commande des livres par les libraires indépendants en fonction de leur secteur, rémunérer l’équipe derrière cette mise en place, tout ce qui touche à la communication du projet et enfin installer les bibliothèques. Nous avons donc besoin de 18000 euros", détaille-t-elle.

Une marraine investie

Blanche Sarfati et Christina Diana Leia Tabu sont soutenues par Marie-Rose Guarnieri, responsable de la Librairie des Abbesses, où Blanche Sarfati réalise actuellement son stage de fin d'études. "Étant donné son travail dans les écoles du 18e, sa présence dans le paysage littéraire, sa connaissance des mairies, des associations et du monde de l’édition, ainsi que son implantation depuis 23 ans dans le quartier, nous avons tous les éléments pour mettre en place ce projet", salue l’étudiante. 
 
Pour l'instant, les deux fondatrices de Quartier-Livre souhaitent concentrent sur cette campagne de financement, mais elles ont d'ores et déjà d'autres projets. "Si nous rencontrons du succès, nous nous joindrons à l’association Verbes et participerons à la continuité de projets déjà mis en place par cette association", annonce Blanche Sarfati.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités