Sarbacane rejoint Flammarion | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 03.07.2020 à 13h05 (mis à jour le 04.07.2020 à 13h06) Acquisition

Sarbacane rejoint Flammarion

Frédéric Lavabre

Le groupe Madrigall acquiert Sarbacane, qui rejoint le secteur jeunesse de Flammarion. Frédéric Lavabre reste directeur de la maison.

Le Groupe Madrigall et Flammarion annoncent ce vendredi 3 juillet l'acquisition des Editions Sarbacane. L'éditeur restera dirigé par son fondateur Frédéric Lavabre et conservera ses locaux rue d'Hauteville dans le 10e arrondissement. Patrice Margotin, Vice-président de Flammarion, prendra la présidence de Sarbacane. La maison renforce le pôle jeunesse et BD de son groupe, auprès de Père-Castor.

Le groupe Madrigall avait déjà acquis 20% de Sarbacane en 2014 avant de monter à 49 % deux ans plus tard. A l'époque, Frédéric Lababre avait justifié cette participation ainsi : "J’ai 55 ans, mes enfants ne reprendront pas la maison, j’avais besoin de l’inscrire dans l’avenir de façon plus pérenne, et de rassurer mes salariés".

Antoine Gallimard se félicite d'accueillir Sarbacane dans son groupe, "après de nombreuses années de travail autour de la diffusion et de la distribution de leurs catalogue", et "de pouvoir ainsi accompagner le développement éditorial et commercial de cette très belle maison" ajoute-t-il.

Frédéric Lavabre va ainsi élargir ses moyens: "Je tenais à consolider et pérenniser notre maison, notre catalogue et être en mesure de déployer nos ambitions communes: en commercialisation, en promotion, à l'international." Et d'ajouter: "C’est un choix joyeux, volontaire, désiré… qui se concrétise aujourd’hui très naturellement avec Flammarion, une vraie maison d’éditeur et d’auteurs."

Patrice Margotin, fier de l'arrivée de Sarbacane au sein de Flammarion, assure partager "la même vision d'une édition de création, à la fois exigeante et accessible à tous."

Fondée en 2003, Sarbacane emploie 14 personnes. Déjà diffusé par Flammarion Diffusion depuis 10 ans et distribué par UD depuis ses débuts, l'éditeur "de création" a un catalogue de 750 titres, avec une centaine de nouveautés par an. Outre les livres jeunesse, Sarbacane publie également deux collections de romans - Pépix pour les 8-12 ans et Exprim' pour les grands ados et jeunes adultes - et des BD jeunesse et adulte.

Sarbacane a réalisé un chiffre d'affaires de 4,66 millions d'euros en 2019, en hausse de 16,8% par rapport à l'exercice précédent.

Ces derniers mois, la maison a enchaîné les récompenses. Midi pile de Rebecca Dautremer a ainsi été distingué par la Pépite Livre illustré à Montreuil et par le Trophée de l'édition Livres Hebdo de la conception artistique. Les mamies attaquent de Claire Renaud a été récompensé par le prix du polar jeunesse Quais du polar, Le garçon du phare de Max Ducos a reçu le prix Millepages dans la catégorie albums jeunesse, No Direction d'Emmanuel Moynot a été primé à Angoulême avec le Fauve Polar SNCF, et Le dernier roi des loups, l'histoire vraie de Lobo le loup et d'Ernest Thompson le chasseur, de William Grill a été sacré par le prix Sorcières en fiction. Paul Martin et Jean-Baptiste Bourgois, avec Violette Hurlevent et le jardin sauvage, ont été retenus parmi les 100 livres à lire en 2019 selon le magazine Lire. Par ailleurs Séverine Vidal avec Des Astres est en sélection pour le Grand prix SGDL du roman jeunesse et Un travail comme un autre par Alex W. Inker a été recommandé par les critiques de l'ACBD, parmi les 10 BD à lire cet été.



 
close

S’abonner à #La Lettre