Docuworld investit dans l’autoédition   | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 14.11.2019 à 18h49 (mis à jour le 14.11.2019 à 19h00) Rachat

Docuworld investit dans l’autoédition  

Photo CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE

L’imprimeur a pris le contrôle des éditions Amalthée, Persée, et Bergame, et de la plateforme Bookelis.

Docuworld, imprimeur numérique basé à Nantes, a repris pour un montant non communiqué les sociétés d’édition à compte d’auteur Amalthée, Persée et Bergame. Il est également devenu l’actionnaire majoritaire de la plateforme d’autoédition Bookelis. Ces entreprises étaient auparavant contrôlées par Jean-Yves Normant, qui a vendu ses parts.
 
"Depuis sa création il y a 6 ans, Bookelis observe la forte évolution de l’autoédition en France. Le potentiel du marché amène aujourd’hui la plateforme à se rapprocher du groupe Docuworld et de son réseau d’imprimeurs numériques. Le concept de l’autopublication, qui dépasse le seul domaine des auteurs de livres, ouvre des perspectives vers d’autres utilisations auxquelles l’équipe réfléchit aujourd’hui", indique Bookelis dans un communiqué publié le 14 novembre.

"Une étape majeure"
 
"Cette croissance externe est une étape majeure dans la construction de notre groupe qui va nous permettre de nous positionner en amont de nos activités traditionnelles d’impression numérique mais aussi, grâce à Bookelis, d’accroître notre notoriété sur le plan national", déclare Thierry Forges, dirigeant et fondateur de Docuworld Group, dans un communiqué publié quelques jours plus tôt. La marque regroupe aussi un réseau de 18 imprimeries indépendantes implantées dans l’ouest de la France, en Ile-de-France et en Rhône-Alpes.

Emilie Le Coguiec et Vincent Delporte, cofondateurs de la plateforme d’autoédition, respectivement en charge du marketing et du développement technique, en restent actionnaires à hauteur de 30% et vont poursuivre sa diversification vers d’autres clients que les seuls auteurs.

"Nous pouvons adapter notre plateforme de publication, entièrement automatisée, à destination des écoles, des administrations, des entreprises, etc., il existe beaucoup de profils différents dans ce marché", explique Emilie Le Coguiec. Cette cession ne remet pas en cause l’accord avec Lightning source, imprimerie numérique filiale à 50% d’Hachette Livre, qui permet la distribution en librairies et sur Internet des livres en impression à la demande des auteurs utilisateurs de Bookelis.
close

S’abonner à #La Lettre