Résultats financiers

Editis affiche une croissance de 6,3% en 2019

Le nouveau siège du groupe Editis au 92, avenue de France, à Paris. Aménagé par le cabinet High Graph Serge Berndt, il réunira les salariés de 42 maisons, les services associés et la direction générale sur 22 000 m2 - Photo OLIVIER DION

Editis affiche une croissance de 6,3% en 2019

Grâce au segment Education et un bon quatrième trimestre, la filiale de Vivendi affiche un chiffre d'affaires en progression et un résultat opérationnel en forte hausse.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 13.02.2020 à 18h38,
Mis à jour le 13.02.2020 à 19h00

Vivendi a dévoilé ses résultats financiers pour l'année 2019. Le groupe annonce un chiffre d'affaires en hausse de 14,1% (15,898 milliards d'euros), et se félicite de l'intégration réussie d'Editis, qui a eu lieu le 1er février 2019. Le résultat net du conglomérat est en progression de 50,5% pour un montant total de 1,7 milliard d'euros.

Ces bonnes performances sont dues à une forte hausse du C.A. de sa filiale Universal Music Group, à la forte croissance de Canal + à l'international - qui compense en partie le recul du groupe audiovisuel en France et de la baisse du C.A. de Studiocanal dans le cinéma -, et à la consolidation de sa nouvelle filiale Editis. Sa contribution au chiffre d’affaires de Vivendi s’élève à 687 millions d’euros sur onze mois, en croissance pro forma de 6,3 % à taux de change et périmètre constants par rapport à la même période de 2018. Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s'est établit à 52 millions d'euros, soit un bond de 46,9% par rapport à la même période en 2018.

A l'occasion de ce rapport annuel, Vivendi a également publié ses résultats pour le 4e trimestre. Editis a réalisé un C.A. de 217M€.

Education et littérature

Vivendi précise que, depuis le 1er février 2019, "le chiffre d’affaires de l’activité Education & Référence progresse fortement de 16,8 %. Grâce à la réforme des programmes de Lycée, Editis renforce sa position d’acteur majeur de l’édition scolaire en s’appuyant sur ses marques fortes que sont Nathan, Bordas et Le Robert." La littérature affiche une croissance de 2% (toujours pro forma et sur onze mois), avec plusieurs des auteurs les plus vendus en France, le leadership dans les segments polars et histoire, et la deuxième place en jeunesse, pratique et tourisme.

Le chiffre d’affaires lié à la diffusion des éditeurs partenaires augmente également de 4,2 %.

En 2019, Editis a acquis le fonds Séguier (par Robert Laffont), l'éditeur jeunesse L'Agrume (par Nathan), l'Ecole vivante (par les éditions Retz) et le roupe l'Archipel. En août 2019, Editis a également fait son entrée dans le segment du roman graphique et de la bande dessinée en se rapprochant des éditions Jungle (filiale du groupe Steinkis).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités