La deuxième sélection du Goncourt 2019 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 01.10.2019 à 12h54 (mis à jour le 02.10.2019 à 17h06) Grands prix d'automne 2019

La deuxième sélection du Goncourt 2019

Jean-Paul Dubois - Photo PATRICE NORMAND/OPALE/LEEMAGE/L'OLIVIER

Les quatre finalistes seront annoncés le 27 octobre à Cabourg, à l'occasion du centenaire du prix Goncourt attribué, le 10 décembre 1919, à Marcel Proust pour A l'ombre des jeunes filles en fleurs.

Après les membres du Médicis, le dix jurés du Goncourt ont révélé, mardi 1er septembre, leur deuxième sélection composée de 9 titres.

L'étau se resserre autour de plusieurs incontournables de la rentrée littéraire, déjà installés dans les meilleures ventes, comme Amélie Nothomb et Jean-Paul Dubois. Tout comme Nathacha Appanah, Santiago H. Amigorena et Jean-Luc Coatalem qui sont toujours en lice pour le Renaudot.

On remarque la disparition des deux premiers romans qui figuraient sur la première liste, Sœur d'Abel Quentin (L'Observatoire) et Avant que j'oublie d'Anne Pauly (Verdier), ont disparu. Après deux Goncourt consécutifs, Actes Sud voit par ailleurs partir sa seule candidate, Hélène Gaudy (Un monde sans rivage).

Les quatre finalistes seront annoncés le 27 octobre à Cabourg, à l'occasion du centenaire du prix Goncourt attribué, le 10 décembre 1919, à Marcel Proust pour A l'ombre des jeunes filles en fleurs.  Le 4 novembre sera dévoilé, chez Drouant, le nom du successeur de Nicolas Mathieu, lauréat en 2018 pour Leurs enfants après eux (Actes Sud).

La deuxième sélection :
  • Le ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena (P.O.L)
  • Le ciel par-dessus le toit de Nathacha Appanah (Gallimard)
  • Un dimanche à Ville-d'Avray de Dominique Barbéris (Arléa)
  • La part du fils de Jean-Luc Coatalem (Stock)
  • Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois (L'Olivier)
  • Rouge impératrice de Léonora Miano (Grasset)
  • La terre invisible d'Hubert Mingarelli (Buchet Chastel)
  • Soif d'Amélie Nothomb (Albin Michel)
  • Extérieur monde d'Olivier Rolin (Gallimard)
L'académie Goncourt, présidée par Bernard Pivot, se compose d'Eric-Emmanuel Schmitt, Didier Decoin, Paule Constant, Patrick Rambaud, Tahar Ben Jelloun, Virginie Despentes, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel et Pierre Assouline.
close

S’abonner à #La Lettre