Rentrée littéraire 2021

Les deuxièmes sélections du Femina 2021

Les deuxièmes sélections du Femina 2021

La proclamation du prix aura lieu le 25 octobre au musée Histoire de Paris - Carnavalet.

Par Isabel Contreras ,
Créé le 29.09.2021 à 16h29 ,
Mis à jour le 04.10.2021 à 18h54

Le jury du Femina a dévoilé, mercredi 29 septembre, ses deuxièmes sélections de romans français et étrangers, ainsi que sa première liste d'essais.

Le jury 100% féminin a réduit sa liste de romans à 11 titres. Elles ont notamment éliminé les titres d'Anne Berest (La carte postale, Grasset) et François Noudelmann (Les enfants de Cadillac, Gallimard). Effet collatéral de la polémique au sein du Goncourt ? "Aucun rapport", répond laconiquement la présidente du jury, Josyane Savigneau. En parallèle, le favori de cette saison, Mohammed Mbougar Sarr (La plus secrète mémoire des hommes, Philippe Rey), se maintient dans la course.

Côté étranger, les dames du Femina ont enlevé cinq titres mais ont rajouté un nouveau nom, celui de Gouzel Iakhina pour son roman Les enfants de la Volga, traduit par Maud Mabillard et paru chez Noir sur Blanc.

Enfin, elles ont annoncé leur première liste d'essais. Les Arènes et Fayard placent deux titres chacun. Frédéric Gros se glisse également dans cette sélection. Il avait déjà été retenu, le 9 septembre, par les Renaudot.

Les troisièmes sélections seront annoncées le 13 octobre, avant la remise des prix prévue le 25 octobre au musée Carnavalet.

11 Romans français

11 romans étrangers
 
  • Ahmet ALTAN, Madame Hayat traduit par Julien Lapeyre de Cabanes, Actes Sud
  • Najwa BARAKAT, Monsieur N. traduit par Philippe Vigreux, Actes Sud ("Sindbad")
  • Jan CARSON, Les lanceurs de feu traduit par Dominique Goy-Blanquet, Sabine Wespieser
  • Isabela FIGUEREIDO, Carnet de mémoires coloniales traduit par Myriam Benarroch & Nathalie Meyroune, Chandeigne
  • Lucy FRICKE, Les occasions manquées traduit par Isabelle Liber, Le Quartanier
  • Gouzel IAKHINA, Les enfants de la Volga traduit par Maud Mabillard, Noir sur blanc
  • Daniel LOEDEL, Hadès, argentine traduit de l'anglais par David Fauquemberg, La croisée
  • Ariel MAGNUS, Eichmann à Buenos Aires traduit par Margot Nguyen Béraud, l'Observatoire
  • Joyce MAYNARD, Où vivaient les gens heureux traduit par Florence Lévy-Paoloni, Philippe Rey
  • Leonardo PADURA, Poussière dans le vent traduit par René Solis, Métailié  
  • Natasha TRETHEWEY, Memorial drive: mémoires d'une fille traduit par Céline Leroy, L'Olivier

13 Essais
  • Gérald BRONNER, Apocalypse cognitive, PUF
  • Annie COHEN-SOLAL, Un étranger nommé Picasso, Fayard
  • Antoine COMPAGNON, La vie derrière soi: fins de la littérature, Les Equateurs
  • Frédéric GROS, La honte est un sentiment révolutionnaire, Albin Michel
  • Claude HABIB, La question trans, Gallimard
  • Arthur LOCHMANN, Toucher le vertige, Flammarion
  • Anne MUXEL, L'autre à distance: quand une pandémie touche à l'intime, Odile Jacob
  • Sabine PROKHORIS, Le mirage #metoo, Cherche Midi
  • Amos REICHMAN, Jacques Schiffrin: un éditeur en exil, Seuil
  • Patrick DE SAINT-EXUPERY, La traversée : une odyssée au cœur de l'Afrique, Les Arènes
  • Catherine SAUVAT, Depuis que j'ai lu je vous admire, Fayard
  • Perrine SIMON-NAHUM, Les déraisons modernes, L'Observatoire
  • Marion VAN RENTERGHEM, C'était Merkel, Les Arènes

Les dernières
actualités