Marché du livre

Meilleures ventes 2021 : Tous les voyants au vert

Les trois meilleures ventes de l'année 2021 - Photo Olivier Dion

Meilleures ventes 2021 : Tous les voyants au vert

Le boom du manga porté par le Pass Culture et des prix littéraires particulièrement prescripteurs viennent renforcer de bons résultats liés mécaniquement à une « année avec Astérix » et son 1,5 million d’exemplaires vendus. Décryptage des meilleures ventes 2021.

Par Vincy Thomas ,
Créé le 26.01.2022 à 14h57 ,
Mis à jour le 06.02.2022 à 10h33

Pour la première fois, la bourrasque gauloise n’explique pas tout. Après une année 2020 où trois mois de confinement avaient perturbé l’activité des librairies, 2021 a connu une extraordinaire embellie, au regard des titres les plus vendus, avec un bond des ventes de 59,4 % en volume et de 43,7 % en valeur. Même sans Astérix, les ventes du Top 50 général et du Top 50 BD/Mangas sont toutes deux en forte hausse par rapport à l’an dernier (respectivement +5,7 % et + 58,5 %). Bien sûr, dans le détail, il y a quelques nuances si on observe le bilan des meilleures ventes annuelles GfK/Livres Hebdo. Le Top 50 affiche ainsi une baisse en volume par rapport à 2019 (à cause de ventes de poches et poches jeunesse toujours moindres) et en chiffre d’affaires par rapport à 2020 (principalement lié à la baisse du cumul des romans en grand format). Les fortes croissances en 2021 (BD/Mangas, Non-fiction, Pratique…) compensent la baisse de la fiction, qui avait connu une année 2020 exceptionnelle.

N°1. Astérix et le griffon : indétrônable

L’explosion des ventes de bandes dessinées est évidemment liée au phénomène manga, qui, depuis l’instauration au niveau national du Pass Culture en mai, a entraîné un engouement jamais vu pour la BD japonaise. Résultat, 28 des 50 meilleures ventes de BD (et 7 du Top 10) sont des mangas. Dans le Top 50 général, ils sont douze à se classer (aucun l’an dernier) dans un tableau qui ne compte plus que 22 fictions, tous formats confondus. Certains romanciers et romancières parviennent même à classer deux titres dans les hautes sphères des meilleures ventes : Guillaume Musso, Melissa da Costa, Valérie Perrin et Michel Bussi. S’ajoutent aussi des prix littéraires très prescripteurs cette année avec six romans récompensés par les Grands prix d’automne au-dessus de 100 000 exemplaires. Les lecteurs ont privilégié les valeurs sûres pour s’évader (y compris en jeunesse avec les grands classiques en tête des achats). Cependant, le marché de la fiction adulte s’est contracté avec 23 romans vendus à plus de 100 000 exemplaires (soit quatre de moins que l’an dernier).

N°2. L'anomalie : incroyable

Pensée positive

Par ailleurs, les ventes sont très en forme en non-fiction, pratique, malgré une chute des ventes de guides touristiques, et beaux livres, grâce à la réouverture des musées et quelques expositions blockbusters. Ainsi les Français ont eu besoin du livre pour réfléchir, s’informer, s’interroger, s’émanciper ou s’épanouir. Là aussi, les auteurs les plus médiatisés sont ceux qui ont fait les plus belles performances avec des récits intimistes et autobiographiques, des guides de pensée positive et des décryptages d’une France en crise. Le drame est vendeur mais la consolation et le savoir ne désarment pas dans un pays qui cherche le remède à ses angoisses sanitaires, mystiques ou existentielles.

N°3. La vie est un roman : imparable

Élément de bien-être, la cuisine fait toujours recette avec Cyril Lignac, Laurent Mariotte et François-Régis Gaudry en superstars. Mais c’est avant tout le développement personnel et les manuels psychologiques qui ont conquis de nombreux lecteurs et lectrices, notamment avec les ouvrages de Natacha Calestrémé, Sharon Jones et Lise Bourbeau. Le bel élan du marché du livre semble ainsi profiter à tous. En outre, de nombreux lecteurs cherchent le réconfort dans des séries ou des auteurs qui ont marqué leur jeunesse. Il suffit de voir le triomphe rituel d’Astérix, le retour gagnant de Goldorak, la domination en manga de ce bon vieux Naruto, le tome I en tête, les succès d’Edgar Morin, Bernard Pivot, Catherine Nay, Anne Sinclair, Michel Sardou ou Franz-Olivier Giesbert, le grand retour de Maurice Leblanc avec Lupin, la longévité du Petit Prince et de Vendredi ou la vie sauvage, ou les règnes sans fin de J. K. Rowling en jeunesse et de Miguel Ruiz en pratique. Pour l’instant le monde d’après reste encore timide face à ces auteurs ou séries installés dans les meilleures ventes depuis dix ans. Et même au siècle dernier.

 

Retrouvez l'ensemble des meilleures ventes de l'année 2021 par segments : Top50 des meilleures ventes 2021 Tous les voyants au vert ; Romans : fictions en tous genres ; Essais et documents : La grande confession ; BD/Mangas : arigato "Pass Culture" ; Poches : doublés gagnants ; Jeunesse (Poches, romans, albums) : J.K. Rowling et grands classiques ; Beaux livres : le goût avant tout ; Pratique : Tenir le coup.

Meilleures ventes 2021

 

Les dernières
actualités