Un premier roman par jour

Konrad Laghos, "Petits Hommes" chez Intervalles

Konrad Laghos - Photo DR/INTERVALLES

Konrad Laghos, "Petits Hommes" chez Intervalles

Durant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire 2017. Aujourd’hui, Petits Hommes de Konrad Laghos, à paraître le 22 août chez Intervalles.

Par Léopoldine Leblanc,
Créé le 10.07.2017 à 12h34,
Mis à jour le 12.07.2017 à 16h47

Le premier roman de Konrad Laghos, intitulé Petits Hommes, paraîtra le 22 août chez Intervalles. "C’était dans une ville ni petite ni grande, un temps plus royale que Paris, au cœur de laquelle se trouvait un château qui aurait pu figurer dans un conte pour enfants si un duc n’y avait pas été assassiné", décrit la première phrase.

L’histoire est celle d’un "petit homme", André, garçon de dix ans doué pour le piano et qui vit avec sa mère, professeur de littérature. Un jour, pour la première fois, son père vient le chercher à la sortie de l’école. Cet événement bouleverse le jeune garçon. A travers le regard de l’enfant, Konrad Laghos explore la relation au père et le passage à l’adolescence.
 
Né en 1989, Konrad Laghos fait partie de la jeune génération des auteurs présents pour la rentrée littéraire. Européen convaincu, il a travaillé pour la Commission européenne après avoir étudié les sciences politiques, notamment à Canterbury puis à Bruges. Depuis 2013, le jeune auteur vit à Zurich, où il a notamment été journaliste et éditeur d’un magazine en ligne.
 
Petits Hommes fait partie des 40 romans sélectionnés pour le prix Hors concours, créé en 2016 et dédié à l’édition indépendante. Organisé par l’Académie Hors concours, en partenariat avec la Société des gens de lettres, l’Ecole des métiers de l’information et la coopérative d’éditeurs Editinté, une deuxième sélection dévoilera cinq finalistes le 2 octobre 2017, avant de distinguer le lauréat en novembre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités