Rentrée littéraire 2021

Rentrée: Les 60 titres incontournables des "Inrockuptibles"

Claudia Durastanti - Photo © SARA LUCAS AGUTOLI

Rentrée: Les 60 titres incontournables des "Inrockuptibles"

30 romans, 10 essais, 20 BD: Les Inrockuptibles livre sa sélection pour la rentrée littéraire 2021.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 31.08.2021 à 13h02,
Mis à jour le 03.09.2021 à 18h06

Les Inrockuptibles viennent de sortie leur un numéro spécial consacré à la rentrée littéraire 2021. A cette occasion, le magazine mensuel a révélé sa sélection de 60 titres (littérature, essais et bandes dessinées). 

Les Inrockuptibles ont également dévoilé les quatre "paris pour demain" en mettant en couverture Kaoutar Harchi, Maryam Madjidi, Marin Fouqué et Mathieu Palain. 

Parmi la sélection, Seuil domine les "coups de coeur" de la rentrée littéraire 2021, avec la présence de sept titres. L'éditeur est suivi par un duo composé de P.O.L et de La Découverte, qui placent chacun quatre ouvrages. Enfin, Grasset, Gallimard, Casterman ont respectivement trois livres dans le tableau d'honneur.  

Fictions

Les Conversations, de Miranda Popkey (JC Lattès)
D'oncle, de Rebecca Gisler (Verdier)
La définition du bonheur, de Catherine Cusset (Gallimard)
Les Vies de Jacob, de Christophe Boltanski (Stock)
Rien que le soleil, de Lou Kanche (Grasset)
Le premier exil, de Santiago H. Amigorena (P.O.L)
L'étrangère, de Claudia Durastanti (Buchet-Chastel)
Memorial Drive, de Natasha Trethewey (L'Olivier)
Notre part de nuit, de Mariana Enriquez (Editions du sous-sol)
Comme un ciel en nous, de Jakuta Alikavazovic (Stock)
La fille qu'on appelle, de Tanguy Viel (Minuit)
Rabalaïre, d'Alain Guiraudie (P.O.L)
Madame Hayat, d'Ahmet Altan (Actes Sud)
Rêver Debout, de Lydie Salvayre (Seuil)
Wonder Landes, d'Alexandre Labruffe (Verticales)
Ce que c'est qu'une existence, de Christine Montalbetti (P.O.L)
Le grand rire des hommes assis au bord du monde, de Philipp Weiss (Seuil)
Le voyage dans l'Est, de Christine Angot (Flammarion)
Au printemps des monstres, de Philippe Jaenada (Mialet-Barrault)
Shuggie Bain, de Douglas Stuart (Globe)
La Danse de l'eau, de Ta-Nehisi Coates (Fayard)
Mise à feu, de Clara Ysé (Grasset)
Au temps des requins et des sauveurs, de Kawai Strong Washburn (Gallimard)
La porte du voyage sans retour, de David Diop (Seuil)
La France goy, de Christophe Donner (Grasset)
Tu aimeras ce que tu as tué, Kevin Lambert (Le Nouvel Attila)
Mobylette, de Frédéric Ploussard (Héloïse d'Ormesson)
Pas dormir, de Marie Darrieussecq (P.O.L)
Changer : Méthode, d'Edouard Louis (Seuil)
Quelques indélicatesses du destin, de Laura Morante (Rivages)
 
Tanguy Viel - Photo © YANN DISSEZ


Essais

Face à la menace fasciste, d'Ugo Palheta (Textuel)
Une brève histoire de l'égalité, de Thomas Piketty (Seuil)
Les mondes de la santé publique, de Didier Fassin (Seuil)
Le ministère des contes public, de Sandra Lucbert (Verdier)
Notre vie chez les riches, de Monique et Michel Pinçon-Charlot (Zones/La Découverte)
Héritocratie - Les élites, les grandes écoles et les mésaventures du mérite (1870-2020), de Paul Pasquali (La Découverte)
Une poupée en chocolat, d'Amandine Gay (La Découverte)
Voyage au bout d'un like... Ou l'enfer numérique, de Guillaume Pitron (Les Liens qui libèrent)
Les mondes de l'esclavage - une histoire comparée, de Paulin Ismard (Seuil)
Réinventer l'amour - Comment le patriarcat sabote les relations hétérosexuelles, de Mona Chollet (Zones/La Découverte)
 
Mona Chollet - Photo DR/LA DÉCOUVERTE


Bandes dessinées

La part merveilleuse, Volume 1 : Les Mains d'Orsay, de Ruppert et Mulot (Dargaud)
Le dernier Atlas, Volume 3, de Vehlmann, Bonneval, Tanquerelle, Blanchard, Croix (Dupuis)
Moon River, de Fabcaro (6 pieds sous terre)
Si Ecoute, jolie Marcia, de Marcello Quintanilha (çà et là)
Corto Maltese, océan Noir, de Bastien Vivès et Martin Quenehen (Casterman)
Sensor, de Junji Ito (Mangetsu)
Cauchemar d'Innsmouth, de Gou Tanabe (Ki-oon)
#J'accuse, de Jean Dytar (Delcourt)
Revanche, d'Alex Baladi (Hoochie Coochie)
Dans la tête de Sherlock Holmes 2, de Cyril Lieron et Benoît Dahan (Ankama)
Le grand vide, de Léa Murawiec (2024)
Le Fils d'Ariane, de Nadja (Actes Sud)
Dédales, de Charles Burns (Cornélius)
Glenn Ganges dans le flot des souvenirs, de Kevin Huizenga (Delcourt)
Visa Transit, de Nicolas de Crécy (Gallimard)
Simone et moi, de Simone F. Baumann (Martin de Halleux)
Du Bruit dans le ciel, de David Prudhomme (Futuropolis)
A Pink Story, de Kate Charlesworth (Casterman)
Queenie, la marraine d'Harlem, de Elizabeth Colomba et Aurélie Levy (Anne Carrière)
Alice Guy, de Catel et Bocquet (Casterman)
GLENN_GANGES - Photo © KEVIN HUIZENGA
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités